Ferme Veilleux

Ferme Veilleux

Producteurs de lait, Pascal Veilleux décide au milieu des années 80 de faire un virage à 180 degré en se lançant dans le domaine de l’assurance. Son épouse, Marie-André Poulin, lui garde toutefois quelques vaches de boucherie. En 2001, leur fils Nicolas, termine ses études en gestion et exploitation d’entreprises agricoles au Cégep Lévis-Lauzon. Tellement fiers, Pascal et Marie-André cherchent une façon de faire de leur fils, la cinquième génération à travailler sur la terre familiale. Ils décident donc d’augmenter la cadence avec 45 vaches afin de poursuivre l’élevage de veaux. Les Veilleux traitent leurs animaux aux petits oignons. M. Veilleux préfère aller voir ses vaches au pâturage plutôt que de jouer au golf!

En 2004, ils ont entrepris les démarches pour obtenir la certification biologique. Un processus qui a duré 3 ans. Avant les animaux, ce sont les sols qui doivent devenir biologiques. Ainsi, un producteur qui désire produire de la viande biologique certifiée doit, peu à peu, modifier tous les intrants (semences, engrais, nourriture, etc.

Certifiés biologiques depuis 2006, les veaux de la Ferme Veilleux sont élevés sous la mère. Il s’agit de veaux qui se nourrissent du lait de leur mère, d’herbes tendres et de fourrage. Cette alimentation de qualité ( sans aucune trace d’engrais chimique ou pesticide) permet de maintenir les veaux en bonne santé et donne un goût exceptionnel à la viande. Les veaux ont accès à l’extérieur et ils demeurent avec leur mère jusqu’au sevrage. L’élevage en liberté, l’herbe, le fourrage et les grains font rougir la viande. Ainsi, la couleur de la viande va de rose à rouge.